A la découverte du vin orange

Mis à jour : août 21

Comme vous le savez, le meilleur moyen de découvrir un type de vin, c'est d'y goûter. Fort de cette conviction, j'étais heureux de recevoir une invitation de Willy, autrement connu pour son blog Ni bu ni connu. 10 bouteilles, 10 invités, pour découvrir ensemble le vin orange. Une invitation qui ne se refuse pas.


Avant d'aller plus loin, si vous voulez connaître les bases des vins oranges, je vous en dis plus dans ce court article.


On se retrouve aux caves du Panthéon, haut lieu du vin au naturel que nous vous avons déjà recommandé. Les 10 bouteilles nous attendaient, habillées de chaussettes. Cette dégustation s'est donc faite à l'aveugle, pour garder les sens biens ouverts. Nous avions chacun une feuille, pour noter chaque flacon. Pas de cadre à l'anglaise pour disséquer les vins, juste 3 lignes en pointillées pour laisser libre court à nos évaluations subjectives.


Autant vous le dire tout de suite, ce fut un des exercices les plus intéressant que j'ai pu faire jusqu'ici (ce qui n'est pas sans nous donner des idées pour de futurs événements...).


Voici les 10 bouteilles dégustées


Vin N°1 - Julien Meyer - Pinot Gris (courte macération)

N°2 - Domaine de la petite soeur - Adrien de Mello - Les Gats 2017 (Sauvignon de 28 jours de macération)

N°3 - Jean Pierre Rietsch - Demoiselle Gewurztraminer (9 jours de macération)

N°4 - La Grange aux Belles - I've Got The Blouge (Chardonnay et Chenin avec une macération courte)

N°5 - Domaine Gross - Macération de Muscat (25 jours de macération)

N°6 - La Mongestine - cuvée Georgette macération courte de Vermentino (ou Rolle)

N°7 - Louis Maurer - L'étrange Orange (Gewurztraminer de 14 jours de macération)

N°8 - Domaine Gross - Macération de Gewurztraminer (25 jours de macération)

N°9 - Philippe Viré - Dolia ( 30% Muscat petit grain - 20 % Bourboulenc - 20% Clairette rose - 25% Roussanne- 5% Grenache blanc / 6 mois de macération)

N°10 - Pheasant's Tears - Chinuri (macération longue) de Géorgie.


Les cuvées dégustées aux caves du panthéon, et Willy

Après un tel panel, vous pouvez constater toute la diversité des vins oranges. Ce n'est pourtant qu'un échantillon à l'échelle de ce que les vins Géorgiens, où les origines des premiers vins oranges ont été identifiées. L'Italie n'est pas en reste sans même parler de la France qui regorge de petites productions toutes aussi intéressantes.


La préférence générale est tout de même allée vers les origine du vin orange, avec le 10ème vin, du domaine Pheasant's Tears. Le Chinuri est un cépage autochtone, vinifié en qvevri, les amphores en terre cuite, soit le contenant originel dans lesquels les premiers vin ont été réalisés. La Kakhétie est une région viticole tout aussi ancienne, qui a souffert, comme le reste du pays, de l'agriculture productiviste de l'époque communiste. Une partie qui reste minoritaire des vignerons géorgiens n'ont pourtant rien oublié de leur tradition culturale solidement ancrée dans leur histoire. Ce pays a toujours été en proie aux invasions de toute part, et pourtant ses habitants ont toujours su conserver leurs cultures et leur traditions.


C'est ainsi que le vin originel persiste encore aujourd'hui. Le lien s'est fait naturellement, entre les vignerons français en quête de retour aux fondamentaux, après des années de productivisme. Les vignerons géorgiens ont tout à leur transmettre de ce point de vue, pour ceux qui ont pu l'oublier.


Je vous invite à lire Skin Contact, d'Alice Feiring, aux éditions Nouriturfu, qui raconte bien la diversité des terroirs, des traditions et vignerons géorgiens.


Cette citation résume bien ces derniers lignes :

En acteur consommé, Gela [vigneron géorgien], captivait son auditoire. Il leur raconta l'histoire d'un viticulteur français qui lui avait un jour demandé quels engrais il utilisait. D'abord, Gela n'avait pas compris la question, l'usage de fertilisant lui étant totalement étranger. Puis il avait répondu : "Chaque pouce de ma terre est imprégnée du sang de mes ancêtres. Et toi, tu utilises quoi ?"

Enfin, le vin orange est un dénominateur commun de nombreux vignerons qui travaillent en biodynamie et au naturel. Le lien peut être la recherche de nouveauté qui se marie bien avec une conscience et donc un respect approfondie de son terroir. Comme toujours tout est question d'équilibre.

Merci encore à Willy pour cette dégustation inoubliable. Je vous invite chaleureusement à découvrir les récits de ses rencontres avec des vignerons et professionnels du vin sur Ni Bu Ni Connu.


Valentin


  • Blanc Facebook Icône
  • Instagram
  • Twitter @lanouvellevigne
  • Blanc Pinterest Icône
RECADRE_LOGO_NOUVELLE_VIGNE_NEGATIF_Plan
Contact

La dose fait le poison. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

A consommer avec modération, en pleine conscience.

Valentin MERY