Comment bien déguster à la maison

Mis à jour : sept. 24


Tout commence chez votre caviste


Dans sa sélection, certaines bouteilles sont plus prêtes que d’autres. Il est préférable de ne pas ouvrir rapidement un vin après sa mise en bouteille.


Comme tous produits vivants, d’autres vins méritent d’être attendus quelques temps avant d’atteindre leur bon potentiel.


Aussi, votre caviste saura vous orienter convenablement si vous lui demander ce qui est bon à boire maintenant.


Il saura également vous indiquer s'il est nécessaire d'ouvrir en amont votre bouteille, ou de la carafer.



Bien conserver votre bouteille


Si elle n’est pas à ouvrir pour tout de suite, il s’agit de bien l’entreposer. Privilégiez un endroit à l’abris de la lumière, à une température stable comprise entre 12° et 18° C.


Sauf pour les bulles, le mieux est d’allonger votre bouteille. Le bouchon reste alors en contact avec le vin. En restant humide au moins à l’intérieur de la bouteille, vous vous assurez qu’il garde sa forme en évitant de s’assécher.

C’est pour cette raison que l’idéal serait de conserver vos bouteilles dans un endroit plutôt humide.


Après, si vous devez ouvrir votre bouteilles d’ici quelques jours, cette dernière condition n’est pas indispensable pour bien conserver votre vin.


Le moment de déguster est venu


Quelque soit sa couleur, je vous invite à ouvrir votre bouteille une demi-heure à une heure avant. Le but est d’aérer le vin avant d’être savouré. Un bon vin s'épanouira souvent mieux après un contact avec l’air.


Aussi vous n’aurait pas nécessairement besoin de le carafer, sauf recommandation spéciale de votre caviste.



La température de dégustation


  • Pour les rouges : entre 15° et 18° C

La technique : mettez la bouteille dehors si la température est comprise dans ce créneaux, voir même légèrement en dessous. En période plus chaude, plonger la bouteille dans l’eau du robinet. Dans les deux cas vous pourrez l’ouvrir en amont et laisser le vin s’aérer en même temps qu’il arrive à température.

  • Pour les blancs, le rosé et les bulles : entre 12° et 15° C

La technique : mettez la bouteille au réfrigérateur pour la rafraîchir. La bouteille est alors sous les 10° au bout de quelques heures. Donc il vaut mieux la sortir quelques minutes avant de la déguster. Vous pourrez la maintenir à température souhaitée en la plongeant dans l’eau du robinet, après l’avoir ouverte.


Attention à l’excès de fraîcheur. Sous 10°C vous ne pourrez pas ressentir grand chose des arômes de votre flacon.


Choisissez un verre adapté


3 critères sont alors de mise :


- Un pied, pour le saisir sans réchauffer son contenu.

- Un corps large pour maximiser le contact avec l’air

- Un col resserré pour concentrer les arômes


Le verre de dégustation efficace en toute situation

Le plus ultime : la finesse du verre. Plus il est fin, moins vous le sentirez à chaque gorgé, et meilleure sera votre perception de l’attaque en bouche.



Vous n’avez pas fini la bouteille ?


Quelque soit la couleur, replacez la au frais avec son bouchon. Vous garantissez vos chances de pouvoir finir le lendemain, voir le surlendemain.


Sachez que plus elle sera entamée, plus le contact entre l’air et le vin sera important dans votre bouteille. Le top serait d’avoir des bouchons qui vous permettent d’évacuer cet air et éviter l’oxydation, tel que ces Vacu vin.


Vous avez toutes les clés pour déguster convenablement vos vins chez vous.





J'espère que j'ai répondu aux questions que vous pouviez avoir sur le sujet. Envoyez moi un message via le chat ou sur mes réseaux sociaux si vous avez une question particulière.


Valentin MERY


  • Blanc Facebook Icône
  • Instagram
  • Twitter @lanouvellevigne
  • Blanc Pinterest Icône
RECADRE_LOGO_NOUVELLE_VIGNE_NEGATIF_Plan
Contact

La dose fait le poison. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

A consommer avec modération, en pleine conscience.

Valentin MERY