4 champagnes de vignerons, de fêtes et d'émotions

Mis à jour : 13 déc. 2020

Les fines bulles seront sur les tables des fêtes malgré tout cette année. Riches en diversité, les terroirs de champagnes donnent naissance à des vins effervescent qui valent le détour.


Mais que choisir quand l'on souhaite s'éloigner des grandes maisons, pour se rapprocher des vignerons indépendants ? Je vous répond par ces 4 propositions, goûtées et savourées, que je ne peux que vous recommander.


Un blanc de blancs, pour commencer


Un vin de Champagne blanc de blancs est constitué par 100% de cépage blanc. Le roi des blancs de blancs champenois est le fameux chardonnay.


Ses bulles sont aussi fines que ses aromatiques, portées le plus souvent sur la fraicheur et la tension. Ce sont de parfait compagnons d'apéritif et de début de repas. La fraicheur avive les papilles, pour préparer la suite.


La cuvée que je vous recommande : Barrat Masson - Fleur de craie

Tension, minéralité et fraicheur ciselée




Un Premier Cru ou un Grand Cru, pour continuer


Prenons de la hauteur pour mieux revenir se plonger au cœur des terroirs de champagnes. Des parcelles spécifiques sont ici sélectionnées pour la qualité et la complexité de leurs sols, expositions et climats particuliers. C'est ce qui fera ensuite toute la personnalité originale des champagnes qui en proviennent.


Avec 17 villages Grand Cru et 44 terroirs Premier Cru, il y a de quoi faire de belles découvertes.


Ces grands vins sont aussi plaisants à l'apéritif , avec un dosage faible (brut nature, extra-brut ou brut, un plus grand dosage offrant plus de rondeur), que tout au long d'un repas aux plats fins et frais, à l'image de ces cuvées. Ils accompagneront au mieux les fromages à croûte fleurie comme le camembert.


La cuvée que je vous recommande : Hugues Godmé - Premier Cru Extra-Brut

Un assemblage classique et équilibré : Pinot Noir (34%)Chardonnay (33%)Pinot Meunier (33%) pour un fruité tout en finesse, complexité et équilibre.



Un Rosé, pour la légèreté, et la polyvalence


Le vignoble champenois est le seul à rendre possible les rosés d'assemblage entre vin rouge et vin blanc. Ils sont plus vineux, texturés, et taillés pour la table.


S'il est aussi agréable à l'apéritif, il sera idéal avec les poissons roses (saumon, thon, truite, espadon, rouget), donc parfait pour vos sushis et autres tartares de poissons, sans oublier les crustacés. Les fromages à pâte pressée (cantal, morbier, reblochon...), sont également à tester s'il est assez puissant. Même une viande blanche crémée s'alliera justement avec un champagne rosé vineux et gras.


La cuvée que je vous recommande : Rémi Leroy - Rosé (dénichée chez Mi-Fugue Mi-Raisin, Paris 14ème).

20% de vin rouge dans 65% de Pinot Noir et 35% Chardonnay

Élégant, polyvalent, aérien et rafraichissant.


Un blanc de noirs, pour savourer


Un champagne blanc de noirs est réalisé à partir de raisins noirs, exclusivement. On en retrouve beaucoup dans la Côte des Bar, dans l'Aube, entre Troyes et la Côte d'Or. Le terroir argilo-calcaire se prête bien à la culture de ce cépage. La montage de Reims est également bien adaptée, avec ses terroirs d'argiles et de craies.


Les blancs de noirs sont plus vineux, plus caractériels et taillés pour la table. Leur texture plus affirmée les destine au repas comme à l'apéro-dinatoire. Les accords valables pour les champagnes rosés ci-dessus fonctionnent très bien avec ce type de champagne.


La cuvée que je vous recommande : Vincent Couche - Rosé désir, ou autre blanc de noirs du domaine.

Délicat, fin et racé.





Pour plus de conseils et de découvertes à faire sur votre route des vins, je vous invite à recevoir ma newsletter. Chaque semaine, je vous partage une astuce, une adresse ou une réflexion sur le monde du vin. Recevoir le premier numéro de La Vérité est dans le Verre.